L’importance de votre site Web

16 Avr L’importance de votre site Web

Vous vous le faites dire chaque jour, par vos amis, vos collègues et vos contacts. En 2015, un site Web, ce n’est pas important, c’est essentiel. Vous n’en voulez pas? Vous n’avez pas le choix. Vous n’avez pas le temps? Demandez à quelqu’un de s’en occuper pour vous. Vous n’en voyez pas l’utilité? Achetez-vous des lunettes, car vous avez définitivement un trouble de vision.

Et là on ne parle pas de la qualité de vos yeux, mais bien de vision stratégique. Votre site Web n’a pas besoin d’avoir tous les derniers gadgets à la mode, il doit simplement (ou au minimum) répondre aux attentes de votre clientèle. Si par hasard, vous avez envie de répondre que votre clientèle n’est pas branchée, sachez qu’une étude de l’Institut de la statistique du Québec, menée en 2012, révélait que 81,6% des ménages québécois le sont. Votre clientèle s’y trouve donc certainement.

Soyons pessimistes et disons que le pourcentage n’a pas changé en trois ans (quand même…) et que la population québécoise n’a pas augmenté depuis l’évaluation gouvernementale de juillet 2014, avec 8 215 000 d’habitants. Ce serait donc 6 703 440 personnes qu’il est possible d’atteindre avec un site Web au Québec seulement. C’est presque sept fois le lectorat de l’édition du samedi du Journal de Montréal. Ce n’est pas mal du tout.

Pas convaincu? Ce n’est pas grave. Voici, en vrac quelques arguments récoltés ça et là à travers les quelques centaines d’articles entièrement pertinents (disons…) sur le sujet, tous rédigés par des sommités en la matière (c’est à peine exagéré) :

  • Votre site est une vitrine accessible 24 h, 7 jours (économie publicitaire)
  • C’est une publicité dynamique, en constante évolution et facile à partager (économie d’énergie)
  • Vous pouvez y mettre autant d’informations que le cœur vous en dit (économie de… révision de textes pour raccourcir tous ceux qui sont trop longs)
  • C’est une occasion de démontrer votre expertise avant même d’avoir parlé à qui que ce soit (économie de salive)
  • Votre clientèle arrive informée sur vos produits et services et sait ce qu’elle veut (oui oui, c’est possible et ça vous fait économiser du temps)
  • Une application de statistiques ajoutée à votre site vous permet de connaître votre clientèle et les canaux utilisés pour vous trouver (économie de réflexion philosophique du type qui suis-je, où vais-je, etc.)
  • Votre site Web fait découvrir votre entreprise à un nouveau bassin de clientèle que vous ne joignez pas par les canaux plus traditionnels (économie en placement média)

Évidemment, il y a des tonnes d’autres raisons, mais en voici une dernière qui pourrait vous pincer un peu au cœur : Votre compétiteur en a un. Sinon, dites-vous qu’il y travaille certainement. Il bénéficiera donc de la possibilité de joindre 6 703 440 Québécois et d’être le seul à apparaître dans les résultats de recherche pour votre domaine et votre région. Donc, les gens qui ouvriront un navigateur Web pour trouver votre service n’auront aucune idée de votre existence et iront chez votre méchant concurrent sans même se douter du mauvais deal qu’ils y feront. Quelles tragédie! Il vous faut donc un site Web pour sauver tous ces pauvres consommateurs. L’affaire est close, comme votre commerce dans un horizon de 10 ans, s’il n’a toujours pas de site Web… Et là, 10 ans, c’est optimiste.